Oui, je sais que certains l’écrivent “rate raice”, mais bon, on ne va pas s’attarder sur les détails. Ce qui compte c’est l’idée de la course folle des rats. Les rats? Oui, les salariés, les fonctionnaires et tout ceux qui bossent pour vivre. Oui, oui, nous sommes tous des rats pour celui qui bosse de chez lui en slip…

Je ne sais pas si c’est la condescendance à 100% mais ça reste quand même du foutage de gueule.

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler de ce mythe qui circule bien trop souvent sur Internet et sur les vidéos youtube. Et j’ai envie de vous montrer pourquoi il faut vous méfier de ceux qui critiquent cette fameuse rat race.

Tout le monde veut être libre, non?

C’est facile après tout, tout le monde veut quitter en théorie la Rat Race et vivre comme un pacha, dans une île paradisiaque sous les cocotiers.

Et, donc, comme cela fait rêver le commun des mortels, c’est sur ce rêve que l’on va appuyer franchement. C’est en vous parlant de la Rat Race et des incroyables bénéfices que vous allez en tirer que que cela va commencer à faire écho chez vous.

On va vous dire que vous pouvez arrêter de bosser à l’usine ou dans votre votre boite et surtout, que vous pouvez gagner plus et gagner mieux en suivant telle ou telle formation pour devenir trader, investisseur immo ou blogueur à succès.

En soi, ce n’est pas faux.

Ce qui est faux par contre, c’est de croire que quitter la rate race c’est facile. Ça ne doit pas être un but en soi.

Vous ne devez pas tout sacrifier pour ne plus faire partie de ces rats qui courent derrière un salaire.

Après tout, c’est grâce à tout ces rats que nos sociétés fonctionnent. Vous imaginez l’éboueur qui ne viendrait plus balayer parce que lui aussi veut se reposer sur son transat? L’agent RATP ( Hum, le subtile jeu de mot) qui ne se lèverait pas parce qu ‘il aurait envie de faire une énorme grasse mat’? Le chauffeur de taxi, pareil? Et, même le gérant de café qui refuserait de se lever pour servir des petits déjs aux clients?

Non, ce serait intenable et nous serions vite plongés dans le chaos.

Alors, lorsque vous voyez un petit gars, en voiture de luxe cracher sur les gens qui font qu’une société tourne, veuillez lui rappeler ça. Du haut de son arrogance, il a du certainement oublier comment le monde est monde, et que sans rat, il ne pourrait même pas se laver le cul.

Quitter la Rat Race est-il un but en soi?

Oui, pour beaucoup de personnes, c’est un but et un objectif en soi. Et, c’est aussi pourquoi ces mêmes personnes échouent souvent.

Bien que ce soit un but, ce que je ne vais critiquer ici car je comprends parfaitement les raisons qui peuvent pousser à quitter une vie de chiotte axée sur un travail pénible.

Non, dans l’optique d’un entrepreneur, avoir uniquement pour but de se prélasser n’est pas suffisant.

Il faut …du travail! Oui, à moins que vous vouliez devenir un escroc, tout ce que vous devrez faire, c’est travailler.

Donc, vous serez très loin de quitter la rate race au début. C’est cela qu’il faut bien avoir en tête.

Les phrases de type ” vivre de son blog en 4 heures par semaines” ne sont vrais que lorsque votre blog à beaucoup d’années à son compteur. Et, pire encore : beaucoup d’articles et de blog!

Alors, quittez la rat race, croyez-moi, si vous voulez réussir, vous allez en faire partie pendant longtemps…

(Visited 13 times, 1 visits today)
4 Shares:
2 comments
  1. Merci pour cet article !

    Pour tout dire c’est typiquement ce dont je me suis rendu compte ces derniers mois.

    Depuis 6 mois maintenant, j’ai pour objectif d’investir dans l’immobilier. La aussi, on retrouve des youtubeurs et formateurs à foison. Ne vous méprenez pas, Kevin, 18 ans, qui vous vend sa formation pour investir en 6 mois et générer 1500e d’excédents, n’a en rien les moyens de vous expliquer tout ça, mais juste les bases que lui ont expliqués sont formateur lui même peu scrupuleux.
    Si je veux investir c’est pour mille raisons, dont une d’entres elles est que c’est un secteur dans le quel je vais me plaire, car c’est un de mes profils investisseurs, d’où l’importance de lire l’eBook “guide des business en ligne”.

    Bref je reviens au sujet principal. Quand j’ai commencé à lire des ouvrages sur le sujets, voir des gens qui réussissent dans le domaine et voir ces mêmes personnes te montrer les paysages idylliques où ils vont etc, je me suis dit “mais en fait c’est simple, je dois juste suivre ce qu’ils font”.

    Mais la réalité n’est pas aussi limpide.

    Quel que soit le domaine comme dit dans cet article, l’immobilier réserve lui aussi du travail, beaucoup de travail pour atteindre ses objectifs et pour même COMMENCER à investir.

    Une fois que vous venez de découvrir par le biais de personnes racontant leur histoire le business qui vous à attiré, vous êtes en joie ! Vous vous dites “ça y est, j’ai trouvé, je vais gagner de la tune bordel !”.

    Ça sera sûrement le cas attention, tout dépend du type de chemin que vous prenez. Mais vous allez vous rendre compte qu’il y tout de même du travail à fournir rien que pour lancer votre business.
    Dans mon cas, je l’ai vite compris. Car après avoir visité des biens dans le but d’aiguiser mon regard d’investisseurs, je suis partis voir les banques, prospecter en fait, afin de savoir la quelle voudrait bien me suivre le jour ou je me lancerai.

    Rien qu’à cette étape j’ai compris que j’allais devoir détenir sur mon compte une épargne s’élevant à 13K euros.
    Premier mur. Pourquoi, comment, ce n’est pas le sujet.

    Mais croyez moi vous aller devoir travailler sur vos finances, établir des budgets afin de réussir dans un premier temps à épargner tous les mois pour atteindre cette somme et accélérer votre projets… Avec un salaire moyen et des charges, vous comprendrez que c’est déjà un énorme travail, mais que vous ferez de bon coeur.

    Voilà qui revient au sujet de cet article, quitter ce rythme de vie, si vous n’avez pas papa maman derrière ou des succession vous rendant riche rapidement, sera un chemin plus long que vous ne le pensez. MAIS, cette patience vous l’aurez car vous saurez POURQUOI vous le faites.

    C’est un peu un article dans un article mais je tenais à en parler car ça m’a fait plaisir de voir que ce blog en parle, puisque c’est entièrement vrai. Ne pas se laisser TROP influencer par la quantité de choses qu’on voit aujourd’hui sur Internet.

    Merci de m’avoir lu 🙂

    1. Franchement, j’adore ton commentaire, c’est long mais c’est précis, et c’est très bon d’avoir un tel retour “vrai” de votre expérience. En tous les cas, si votre premier objectif est de 13K, ce sera long et dur mais vous pourrez d’abord économiser et finaliser votre premier projet…merci pour votre message

Laissez un commentaire

You May Also Like