Tu ne réussira JAMAIS si tu ne commences pas à penser comme ça…

réussir sa vie
réussir sa vie

Réussir sa vie…La fameuse question qu’on se pose tous

Oui, je sais, le titre renvoie à un mauvais titre pute à clic déniché sur un article Medium, mais j’avais vraiment envie de vous partager ça.

Tout d’abord, je sais que le mot “réussite” peut être ambigue. Disons que pour cet article, nous parlons de réussir sa vie, dans le sens où une personne à accomplie ce qu’elle voulait accomplir de sa vie. Voilà, pour la clarification du terme “réussite” dans cet article. 

Je vois beaucoup de personnes autour de moi qui se demandent si elles vont réussir un jour. Certaines d’entres elles plus défaitistes encore, se disent que certaines personnes sont nées pour réussir et d’autres pour échouer.

Cela influence même le fait qu’elle se lance ou pas dans un nouveau projet ou dans un projet d’une vie comme on dit. Fatalement, elles ne se lancent pas, en disant, que finalement, ce n’est pas pour elles.

C’est même là, la différence fondamentale ( oui je dis bien FONDAMENTALE) entre celui qui va au bout de ses rêves et qui construit et vît la vie qu’il désire profondément.

Ainsi, grossièrement on peut dire que le monde est divisé en deux, ceux qui passent le cap et se disent que tout est possible et ceux qui renoncent (sans parfois, même savoir qu’ils ont renoncer..).

Il y a donc les “winner” et les “loosers” de la vie. Je suis désolée d’utiliser ces termes mais nous sommes en 2019, et je ne peux pas me “désaméricaniser” entièrement.

Car en effet, c’est  très américain de parler comme ça avec des “winners” par ci et de “looser” par là. C’est même l’une des pire insulte aux USA que de dire à quelqu’un “you are a looser”. C’est pas vraiment fréquent d’entendre dire en France, par exemple, ” tu es un perdant” en guise d’insulte. Lorsqu’une personne dit ça, c’est plutôt de l’ordre du jugement assez neutre, qui plus est. Si on veut insulter quelqu’un en France, la langue devient subitement très riche et très imaginé, no worries about that.

Bref, ce winner…qui est-il? Une personne  à succès est fondamentalement un winner. C’est donc quelqu’un qui réussit à réaliser ses objectifs. Et…pour réussir…devinez quoi?

Bah, il faut persévérer. Et, pour persévérer, il faut une attitude de gagnant. C’est juste.

Une personne qui veut créer la vie qu’il veut,  de par les objectifs et les obstacles qu’il doit franchir a nécessairement une mentalité de gagnant.

Et, donc la boucle est bouclée?  Je peux donc finir l’article comme ça?

Non, pas vraiment. Car, je le sais, vous aimeriez bien savoir comment avoir cette attitude et cette mentalité de gagnant.

En règle général, je trouve qu’il faut faire attention au “développement personnel” pour plusieurs raisons que je ne vais pas étaler ici ( à moins que ça ne vous intéresse). Il faut avouer cependant, que cela est utile dans de nombreux cas.

 😆 C’est donc de cela dont nous allons parler aujourd’hui, car vous pouvez tout avoir entre les mains, si vous n’avez pas cette mentalité, rien ne se passera jamais. C’est un fait.

Donc, voyons voir les 5 attitude de gagnant essentielles pour toute personne qui entreprend- dans le plus sens le plus large du terme.

1. Il n’attend RIEN de personne.

Ça, c’est le numéro un pour moi. C’est le principe que l’on retrouve chez quasiment toutes les personnes qui réussissent. Ils n’attendent rien de personne. Ils sont toujours en position de ceux qui donnent le plus.

J’ai remarqué que les gens qui échouent où qui ne sont pas satisfaits de leurs vies cherchent toujours à s’appuyer sur les autres.

Typiquement, quand ils recherchent du boulot, ils demandent auprès de ceux qu’ils connaissent. Pire, ils s’offusquent systématiquement de ce ce que l’autre ne fait pas et qui devrait- selon lui-faire.

C’est vraiment un trait que je vois chez beaucoup de personnes qui foirent leurs vies littéralement. Ils nourrissent toujours l’espoir que l’Autre les aide. Puis, bah….fatalement, vous savez ce qu’il se produit…Il est déçu.

À part être déçu, rien n’a changé pour lui. Si, sa vie est encore un plus merdique. Disons les choses comme elles sont.

2. Ne plus chercher d’excuses mais trouver des explications.

C’est vraiment le socle de toute personne qui réussit dans son domaine. Il ne cherche pas d’excuse. Que ce soit pour justifier son inaction ou son échec, il ne cherche pas et ne se trouve pas d’excuse extérieure.

Il sait regarder les choses en face et se dire : “Là, j’ai merdé”. “Ici, j’ai pas fait la bonne action” etc.

Il peut même être assez dure envers lui-même. Car il sait qu’en recherchant des excuses, il ne vas pas trouver la bonne explication. Il va simplement trouver les moyens de se réconforter dans son échec. Eh oui, après tout, c’est pas sa faute à lui. Pourquoi alors, chercher ce qui ne va pas?

Ce qu’il faut voir ici, c’est qu’ il y a une ÉNORME différence face à un échec par exemple à trouver une excuse et à trouver une explication.

Plus vicieux encore, souvent on a tendance à confondre excuse et explication. C’est précisément là, où on n’avance pas et où on est un parfait looser.

En effet, l’excuse et l’explication ont deux conséquences très différentes. En se trouvant des excuses, on se complait naturellement dans son échec. Évidement, lorsqu’on trouve c’est pas notre faute donc c’est la faute des autres. Donc, y a rien à changer et il ne reste plus qu’à se plaindre contre la vie. Oui, à chouiner tout simplement.

En revanche, si on cherche des explications, cela change tout. Déjà, on rationaliser le problème en question. Surtout, de l’explication va découler nécessairement une réponse.

Je peux prendre un exemple bateau pour bien montrer cette différence monstrueuse et qui fait-selon moi- toute la différence entre une personne qui réussit et une personne qui perd ( et se perd).

réussir sa vie facilement
Photo d’un chien heureux prise sur Unsplash

Typiquement je pense à un gars qui ouvre une boite et qui commence à vouloir abandonner sa boite parce qu’il se plaint qu’il n’a que de “mauvais clients”. Eh bien, un entrepreneur qui réussit aura tendance à chercher pourquoi il a de mauvais clients. Il va même investir dans le support client pour découvrir ce qui fait que les clients sont souvent mécontents. De l’autre côté, un mauvais entrepreneur va se plaindre de son sort. Il va conclure avec des phrases de type ” Rhooh, mais c’est impossible de réussir dans ce secteur, les clients sont trop chiants etc”.

Je ne sais pas si l’exemple est bien trouvé, mais je voulais montrer et exagérer le trait.

3. Il parle d’un problème uniquement en cherchant à le résoudre; rapidement.

Voici un exemple pour entrer rapidement dans le vif du sujet.

Nous sommes dans une ville déserte. Une personne a un rendez-vous important pour avancer dans ses projets. Il a un bon document. Il rate son rendez-vous parce qu’au final le taxi qu’il avait commandé n’est pas venu. Soit, il déblatère des heures sur son sort et sa poisse et il se plaint et rentre chez lui. Il s’énerve. Maudit sa vie. Il maudit aussi tous les taxi du monde, etc. La personne qui réussit, s’énerve un instant de la situation, puis cherche un autre  autre moyen de se rendre au rendez-vous.

Oui! Je sais, l’exemple n’est pas fameux (encore!) mais je voulais prendre quelque chose de très simple. Vous montrer vraiment la différence entre une personne qui agit et une personne qui se plaint.

La personne qui réussit dans la vie, va toujours chercher des solutions.

Attention, je ne dis pas que vous devez être un super-héro car vous allez forcément vous plaindre. Je dis simplement qu’il est bon de se plaindre un petit temps avant de réfléchir à une solution.

J’ai aussi remarqué ça chez les gens qui n’avancent pas comme ils veulent dans la vie. Ils parlent des heures et des heures de leurs problèmes. Mais, jamais, jamais, ils en parlent en essayant de régler le problème.

Vraiment, j’insiste là-dessus. Le mec va parler longuement de tel ou tel problème, mais sans chercher à dire “je devrais plutôt faire ça ou ci” ou “peut-être qu’il faudrait inventer ça” ou n’importe quelle phrase qui indiquerait la tentative de résolution d’un problème.

3. Il ne parle pas jamais de ses projets, seulement de ce qu’il voudrait faire.

Là, j’avoue que je vais avoir du mal à l’expliquer clairement. Pourtant, vous en connaissez tous un ou même plusieurs. Si, si, réfléchissez, vous en connaissez sûrement un. Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il existe des tas de personnes qui ont des tas de projets.

D’ailleurs, j’étais un peu comme ça durant ma vingtaine. J’avais milles projets et j’en parlais souvent. Rien n’était concret mais j’en parlais quand même.

Déjà, j’en parlais aux mauvaises personnes et en plus je ne me posais pas les bonnes questions pour avoir des retours. J’avais tendance à me braquer à la moindre critique. Et, du coup, je n’écoutais pas l’autre.

Pire, j’étais vexée!! Vous voyez? Ça, ce comportement, c’est typiquement un comportement de looser.

Et, de fait, j’en viens à l’autre point.

4. Il écoute toutes les critiques, et les analyses rationnellement.

Oui, c’est encore une fois essentiel et propre aux personnes qui réussissent dans la vie.  J’aurai pu l’intituler “il prend sur lui” mais ce n’est pas vraiment l’idée derrière. Ce n’est pas tant qu’il prend sur lui car au final, ça ne l’atteint pas.

Lui, il voit la critique comme une opportunité de s’améliorer. Vous saisissez? Quand une personne critique ( surtout quand c’est argumenté) telle ou telle aspect de son projet, de sa personne ou de son attitude, il écoute assidûment.

Pourquoi? Car il sait que c’est comme ça qu’il va s’améliorer. Il est même en demande et il est très curieux de savoir ce que pensent les autres.

Il n’est pas atteint dans son ego comme l’est le looser qui lui prend tout pour lui, en plein dans la face.

Une personne qui sait réussir sa vie, c’est vraiment une personne qui va chercher à optimiser tous les aspects de sa vie. C’est une personne qui comprend donc l’importance des critiques et qui sait transformer les critiques en conseil!

 

5. Il a confiance en lui et n’attend pas le regard des autres pour s’aimer.

En fait, c’est un élément de tous les winners et à lui seul, on pourrait écrire une bible dessus. Bah oui, la confiance en soi, est l’élément central d’une personne qui va réussir sa vie.

Il est vrai que cela est très lié au premier principe.

Je ne crois pas me tromper en disant qu’on ne peut pas réussir dans la vie sans confiance en soi. Cependant, très clairement, cela prend du temps de bâtir sa propre confiance en soi.

Et, il faut faire beaucoup de choses pour que celle-ci prenne forme. Ce n’est pas en restant chez soi, à regarder des séries qu’on va gagner de la confiance en soi.

La confiance en soi s’acquiert en faisant des choses qui nous font nous sentir mieux. Lorsqu’on évolue dans son domaine, on gagne de la confiance en soi.

Je ne vais pas m’attarder milles ans sur la confiance en soi à proprement dite car ce que je veux dire ici, c’est que le winner ne prend que son propre jugement.

Il n’attend pas qu’une personne le flatte pour se flatter ou se congratuler. Il sait s’estimer et c’est aussi pour cela qu’il avance bien. Il sait qu’il le mérite. Réussir sa vie, c’est surtout se donner ce que l’on désire. Et, il faut s’aimer pour se faire plaisir.

D’où le fait d’ailleurs que beaucoup de personnes qui réussissent sont souvent hyper narcissiques ou trop sûres d’elles.

Mais c’est aussi cela qui participe de leurs succès. Maintenant, c’est vrai que chez certaines personnes, c’est too much. Il faut doser entre une bonne confiance en soi et un égo surdimentionné, certes.

Ce qu’il faut retenir ici, c’est que réussir sa vie implique de s’aimer, de croire en soi et de faire tout en sorte pour se faire plaisir in fine.

Conclusion : Comment devenir un winner et réussir sa vie?

Eh bien, il n’y  a pas de vraies réponses à cette question…Mais, la seule chose qui est sûre c’est qu’il vous faudra une mentalité de gagnant. Et, donc, avoir le plus possible de ces 5 éléments de penser propre à un winner.

Honnêtement, je ne sais pas si cela est suffisant pour changer ou réussir sa vie, mais au moins, le fait de le savoir peut peut-être vous aider à mieux avancer.

Voilà, si vous avez des questions ou autres, n’hésitez pas à me le dire, dans la section commentaire ci-dessous.

À la fin de cet article, je me rend compte que j’aurai pu ajouter d’autres principes comme le fait que les winners sont toujours motivés à avancer. Mais, je préfère m’arrêter à 5 parce que je pense que ce sont les plus pertinents.

14 Shares:

Laisser un commentaire

Vous allez aussi adorer: