Analyse Marketing

Voici les 10 secrets de McDonalds pour être toujours plus riche

Alors, qu’on aime ou qu’on aime pas McDonald’s, on ne peut pas passer à côté de cette enseigne. La domination de McDonalds dans le domaine de la restauration rapide avec une part de marché de 10% du marché mondial de la restauration rapide. Oui, c’est fou.

On dit que 1 d’Américain sur 8 ont travaillé chez McDonald’s à un moment de leur vie. C’est extrêmement répandu comme job étudiant, même en Europe, d’ailleurs.

Aujourd’hui, encore ( en 2021), c’est la 9ème entreprise en terme de chiffre d’affaire ( selon Interbrand). McDonalds est donc dans les entreprises les plus lucratives du monde.

Près de quatre-vingts ans plus tard, l’entreprise est passée à environ 38000 restaurants dans le monde qui servent près de 70 millions de clients (soit 1% de la population mondiale!)

McDonald’s vend beaucoup de nourriture. Beaucoup. Nous parlons de servir plus de 70 millions de personnes chaque jour, avec plus de 75 hamburgers vendus chaque seconde.

Eh oui, avant d’être une usine à frite, c’est surtout une usine à fric…

(Nous commençons par les secrets les lus banals avant d’attaquer les secrets les plus insidieux )

On en trouve partout dans le monde. Vous pouvez vous gaver de McDonalds partout (ou presque) dans le monde, que ce soit à Moscou, à NewYork, à Pékin en passant par Tel-Aviv. Pas une ville ou très peu ont pu échapper au monstre tentaculaire qu’est Mc Donald. Concrètement, McDonald’s compte plus de 34 000 points de vente dans 126 pays. Il n’y a que l’Afrique qui est pour le moins épargné, mais, on ne serait pas étonné de les voir dans les années à venir.

McDonalds’ est tellement présent dans nos rues qu’il y a même un “Big Mac Index”, créer par le journal The Economist qui nous indique le coût d’un BigMac dans différentes devises en tant que juge informel de la parité du pouvoir d’achat des devises mondiales!

Enfin, McDonalds est un géant. Sa domination mondiale est incontestable et si vous êtes curieux de savoir comment ça se fait, comment une petite marque à la base à pu devenir un tel mastodonde, alors installez-vous confortablement.

Car, oui, c’est précisément de cela dont il est question aujourd’hui. Oui, oui, je sais qu’on s’attaque à du lourd…Mais, c’est quand même important de décortiquer les techniques redoutables mises en place par McDonalds pour nous rendre toujours plus accro à ces frites.

Vous qui aimez vous gavez de burger trop cuit aux milles additifs et conservateurs, on va décrypter aujourd’hui, ce qui à fait le succès si exponentielle de la marque McDonalds. 

Vous êtes prêts? Alors, c’est bon on y va.

En bref, qu’est-ce qui fait que McDonald’s domine les autres marques?

Vous imaginez bien que son succès n’est pas dû à un superbe hamburger mais plutôt à ensemble de stratégies financières et marketing les plus sophistiquées possible.

Il y a en fait, plusieurs éléments et facteurs qui expliquent sa domination, mais pour que ce soit plus simple, nous avons préféré regrouper en 5 grands axes, les raisons qui expliquent le succès phénoménal de cette chaine de restaurant.

Les 5 axes sont listés du plus évident au moins évident.

La naissance d’un géant…de la MalBouffe…?

Le Film “Fonateur” raconte toute l’histoire de McDonals.

Pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire en détail de la naissance de McDonalds, je ne peux que vous renvoyer au merveilleux film Fondateur, réalisé par John Lee Hancock est sorti en 2016. Vous allez y découvrir le vrai visage du gars qui à propulsé McDonalds au rang des géants.

Oui, en fait, ce sont deux frères Richard et Maurice McDonald qui ont d’abord ouvert le tout premier McDonald’s en 1938 en Californie. Depuis, ce restaurant est un musée, au bord de la fameuse route 66 et on peut le visiter. Seulement, à cette époque, c’était vraiment les touts débuts de la restauration rapide. Et, les deux frères s’étaient déjà montré visionnaire en voulant optimiser chaque processus, de la cuisson du steak jusqu’à sa réception au client. Les deux frères, en fait, ont voulu calquer les règles fordistes de l’industrie automobile à l’industrie alimentaire. Ce qui était épatant à l ‘époque. Ils ont appelé cela le « Speedee Service System ».

C’est là, qu’un beau jour, un simple vendeur de machine à milkshake, Ray Krok débarque dans ce petit restaurant et il comprend qu’il peut en faire quelque chose de bien plus surprenant. Il achète une première franchise en 1954 et finit par racheter toutes les parts de la société en 1961, au tout début de l’ère de consomation de masse.. Et, au fur et à mesure des années, c’est devenu Macdonalds corporation, la référence ultime en terme de fast-food.

McDonald’s est devenu depuis le chef de file de l’industrie de la restauration rapide avec une forte concentration sur le service à une clientèle ciblé, la réponse à la concurrence et surtout l’utilisation de techniques de marketing dès le début de leur développement. 

Donc, voilà, l’intro est posée, il est temps de se poser maintenant les bonnes questions. Est-ce que McDonalds à utilisé des tactiques fourbes pour y arriver? Est-ce qu’il y un génie de la manipulation derrière ce succès insolent? Y-a-t-il eut malgré la façade luxuriante des échecs?

Eh bien,C’est tout le sujet de notre petite et modeste analyse.

Première clé du succès : Faire tout pour vous satisfaire et créer une habitude.

L’uniformité de tous les McDonalds

Même si aujourd’hui, cela nous semble banal, il faut savoir que McDonald’s a été un pionner dans l’élaboration d’un endroit stylisé, adapté aux consommateurs.

C’est même eux qui ont codifié le style “fast-food” et qui ont montré à quel point l’endroit était aussi important que ce qu’on y servait. Plus encore, cela pouvait même participer à l’attractivité du restaurant.

C’est donc, là, le premier point qu’ils ont travaillé à fond. L’espace McDonalds. Ils ont voulu le rendre le plus attrayant possible et le plus confortable possible.

Les tables sont bien disposés pour les groupes, le centre est dédié à un énorme guichet où les photos des menus sont bien visibles. On trouve un personnel jeune, en casquette, accueillant et souriant. L’ambiance est agréable et coloré, de même qu’une musique bien choisi vient adoucir l’humeur des convives.

Bref, vous l’avez compris, tout est pensé pour qu’on est envie d’y aller, d’y rester le plus longtemps possible et surtout d’y revenir. Ils sont conçus pour être réconfortant et chaleureux. On vous met des banquettes confortables, des tableaux chaleureux en guise de décor, des espaces de jeux pour les enfants, etc. C’est toute cette ambiance qui vous pousse, inlassablement à y revenir, encore et encore.

Car oui! On touche là, l’autre point essentielle de la stratégie McDonalds : faire en sortes que vous vouliez revenir. Si ce n’est pas demain, ce sera après-demain.

Les consommateurs alors savent pertinemment qu’ils vont retrouver la même sensation à chaque fois. On ne vas pas au McDonalds pour tenter une expérience culinaire. Non, on n’y va pas pour manger un simple burger qui nous plait et avec un service ultra rapide. On y va pour vivre une expérience à part entière.

C’est d’ailleurs ce qui explique pourquoi McDonald’s n’a ouvert un service de livraison que récemment. Il n’y en avait pas besoin. Les gens préféraient encore se déplacer et manger dans le temple.

Et, vous allez voir, qu’en terme de création d’addiction, ils sont les maitres en la matière.

2ème raison du succès : Une automatisation optimale de chaque partie du business 

Tout le personnel se doit d’être sympathique et de fournir un service avec le sourire. Tout est centré sur la satisfaction des clients. Tout est fait pour que le client soit entièrement satisfait: le temps d’attente est court, les plats servics sont chauds, etc.

À l’époque, Ray Kroc remboursaient les clients qui attendait plus de 5 minutes. C’était absolument révolutionnaire de pouvoir être servi en moins de 5 minutes, à l’époque mais aujourd’hui aussi.

Ainsi, les coûts sont étroitement liés à la vitesse d’exécution. Les frères McDonald avaient cette objectif en tête : appliquer le fordisme dans la restauration. Ils ont réussi dans les années 40 à réduire le temps de service de 20 min à 30 secondes. C’était inoui, rappelons-le.

Tout a donc été conçu pour que ce soit extrêmement rapide comme par exemple avec le McDrive avec les deux fenêtres séparés, une pour payer, une pour prendre la nourriture.

C’est une rationnalisation radicale de toutes les tâches qui permet une telle rapidité. Même le chemin parcouru par les employés est bien définie. Tout est à portée de main, chaque tâche a été conçu pour servir la tâche suivante, dans un flot continue d’un travail savamment organisé.

Tout à été pensé pour que ça aille vite, très vite même; Les gens se servent eux-mêmes des boissons gazeuses et vident eux-même leurs plateaux, à la fin du repas.

Du haut niveau de propreté qui comprend les chemises que doivent porter les employés jusqu’au chapeau en papier pour l’hygiène. Tout est le résultat d’années de réflexion pour automatiser le plus possible toute l’organisation interne. L’expression qui illustre le mieux, c’est le fameux QSCV -Qualité, service, propreté et valeur.

3ème clé: l’adaptabilité et la spécificité culturelle

Pour vous donner envie de revenir, ce qu’il fallait faire, c’est se dire que vous vouliez réitérer l’expérience. Pour cela, il fallait que les restaurants soient tous identiques, CQDF.

Donc, tout à été pensé pour que les restaurants se ressemblent partout. Et, d’ailleurs, c’est le propre de la plupart des restaurants et boutiques franchisés: elles se ressemblent tous.

Et, si vous pensez que tous les McDonald’s du monde se ressemblent, laissez-moi vous dire que vous vous trompez.

Même si, en apparence, bien sûr, on a affaire à des McDonalds et que le logo, les couleurs et la forme des tables restent les même, il y a quelques chose de fondamental qui change : ce sont les menus.

Là, c’est clairement tout le génie de l’entreprise que d’avoir su s’adapter aux spécificités culturelles de chaque pays dans lequel elle s’implante. Le tout en respectant les standards et les normes du restaurant.

Quel que soit le pays dans lequel vous visitez un McDonald’s, vous êtes assuré de la même qualité, de la même expérience globale. Les standarts sont respectés avec une précision redoutable. Les frites sont cuitent exactement à la même température à Paris, qu’à San Francisco. Ok, mais il n’empêche qu’en Russie, vous aurez des blinis et en Chine, on vous servira du burger au porc et même vous donner des baguettes.

McDonald veut se fondre dans la culture dans laquelle elle ouvre une franchise.

Tout en s’adaptant. 

McDonald’s a clairement fait ses recherches avant d’entrer sur un marché étranger. Alors que les plats traditionnels américains comme le «Big Mac» figurent au menu, ils adaptent localement leurs menus. Par exemple, en Thaïlande, McDonald’s propose un «Samurai Pork Burger», unique à la région.

Un autre exemple est le “wrap Tzatziki” croate. McDonald’s a créé des ajouts dans presque tous les pays dans lesquels ils sont installés. Cela répond aux besoins des consommateurs locaux et leur fait gagner en popularité.

4ème clé du succès : Les techniques marketing les plus sophistiquées

Jusque là, nous avons vu les points qui font la force attractive de McDonalds, il est temps de voir, comment précisément elle vous fait plus dépenser que prévu. Avez-vous déjà eu l’impression de dépenser plus que prévu lorsque vo restauration rapide ? 
Car c’est là, la grande force de McDonalds, vous faire croire que vous n’allez presque pas dépenser pour un déjeuner complet.

Comment s’y prend-elle, hein?

En fait, la grande technique consiste à vous appâter avec des produits d’appels peu chères ( pub à sandwich à 2 euros) et vous repartez avec énorme commande.

C’est hyper incitatif, car une fois que vous êtes sur place, vous avez bien envie d’ajouter une fritte. Et, puis, au final, à un euro près, c’est plus économique de prendre le menu finalement.

Dites-vous bien que vous n’êtes pas tout seul à vous faire avoir comme ça. Beaucoup de gens entrent en pensant dépenser le moins pour un menu. Il suffit de franchir les portes du restaurant pour être assailli des autres et voir les autres manger, eh bien, ça vous ouvre l’appétit..et le portefeuille bien sûr.


Eh bien, ça fait pleinement partie de sa stratégie. Tout est bien calculé, rassurez-vous.

D’ailleurs, au final, même si les débuts du fast-food se traduisaient par des petits prix, il s’avère aujourd’hui, qu’ils sont de plus en plus cher, et s’alignent même au prix de restaurant. Bref, retenez, que ce n’est pas aussi économique que ce que vous pensez.

Les combinaisons de menu, les ajouts d’ingrédients, payez votre mayonnaise et les options de tailles multiples ne sont que quelques-unes des astuces utilisées par les restaurants fast-food. 

Et s’ils arrivent si bien à vous faire penser le contraire, c’est qu’ils ont un atout de taille avec eux; Oui, vous avez compris, c’est la publicité.

5ème clé du succès : Des pubs alléchantes et savoureuses

En terme de publicité, clairement McDonald’s fait office de premier de la classe. Rarement, vous verrez des entreprises qui savent aussi bien communiquer avec des visuels et des graphiques. C’est un budget sur lequel l’entreprise ne rechigne pas et elle s’entoure des plus grand copywritter du monde. Vous allez voir pourquoi.

Déjà, il y a un truc qu’il faut savoir : les photos de nourritures ( quelles qu’elle soient) sont particulièrement idéale pour la publicité. En fait, elles vont stimuler notre cerveau et aiguiser notre appétit. Par exemple, en lisant cet article et en parcourant les quelques visuels, je ne serai pas étonné de savoir que cela vous à ouvert l’appétit.

McDonald’s le fait très bien et c’est pourquoi ses affiches sont particulièrement soignés. Regardez donc les publicités et les images du menu. Vous voyez comme c’est appétissant. Pourtant on est d’accord, ça ne ressemble pas vraiment à ça quand vous le commandez.

Bon, là-dessus, on ne va pas leur jeter la pierre, absolument toutes les publicités embellissent les produits. C’est la raison de vivre de la publicité, vous me direz.

Bref, là où je veux en venir, c’est que la publicité, c’est pas un petit truc pour McDonald’s. C’est en fait, un pilier solide de toute sa stratégie marketing.

McDonald’s dépense environ 2 milliards de dollars en publicité – ciblant différents groupes, y compris les enfants, comme on va le voir par la suite.

Franchement, aucune entreprise n’a fait autant d’effort pour surprendre les consommateurs. Sérieusement, c’est épatant.

D’ailleurs, les publicités ne servent pas qu’à présenter des produits, c’est bien plus que cela.

Elles servent à communiquer sur les valeurs de l’entreprise et sur ces valeurs.

Et, pour y arriver, la technique ultime consiste à faire ce qu’on appelle du co-branding. On s’associe avec une autre entreprise ou une marque pour créer un nouveau produit ou faire un concours.

Le co-branding à clairement participer à faire de McDonald’s l’une des plus grosses entreprises du monde.

6ème clé du succès : Des concours et du co-branding de génie.

L’entreprise organise régulièrement des concours avec des lots à gagner qui sont souvent des goodies ou peluches d’un grand film par exemple.

Vous vous souvenez peut-être des séries spéciales McDo version la Guerre des Étoiles, les jeux olympiques, les concours Monopoly etc.

Dès qu’il y a un tendance ou que l’on parle d’un nouveau phénomène culturel, comptez sur McDonald’s pour s’associer et créer un menu spécial.

Et c’est une technique redoutable en efficacité. Elle est doublement gagnante. Avec d’une part l’audience des fans et en plus, elle bénéficie des valeurs de la marque qu’elle promeut.

Et, là, où c’est encore plus fort, c’est quand elle s’adresse aux enfants..

7ème clé du succès : Cibler les enfants

Même si ces dernières années, la marque à élargie sa gamme des consommateurs, il faut savoir qu’au début, c’était essentiellement les enfants qui étaient visés, et indirectement les parents.

Aujourd’hui, la marque cible absolument tout le monde, que ce soit le jeune cadre dynamique qui à besoin d’une pause café, de l’adolescent qui veut partager un burger avec ses amis ou des grands parents qui veulent gâter leurs petits-enfants, tout le monde est désormais la cible du géant McDonald’s.

Beaucoup d’adulte aujourd’hui qui vont au Macdonald’s avec leurs enfants sont eux même des enfants qui y sont allés. Cela se transmet de génération en génération, au final.

L’exemple type de leur stratégies marketing en direction des enfants est bien évidemment le fameux “Happy Meal”. Le “repas bienheureux” littéralement.

Le concept, vous le connaissez et si vous êtes parent, vous le subissez, même. Il s’agit d’une boite avec un menu et un cadeau. Ce dernier change régulièrement et suit les tendances des partenariats que fait la marque. Selon une étude, 87% des enfants de 6 à 7 ans et 80% des enfants de 8 à 9 ans ont dit qu’ils «aiment avoir un jouet avec leurs repas». C’est un excellent appât, vous en conviendrez.

Ils choisissent des jouets avec des figurines qui plaisent à coup sûr aux enfants : les figurines des films Disney sont un parfait exemple.

Le happy meal est tout simplement, pour l’oeil d’un enfant, irrésistible. De plus, il y a des frites, il est en effet, au paradis.

Cela a toujours été le fer de lance du marketing de McDonald’s: Attirer les enfants non pas avec le repas en lui-même, mais bel et bien avec le cadeau qu’ils auront. Si on devait résumer le succès de McDo, on pourrait simplement citer le Happy Meal, tant il est puissant.

C’est aussi, dans le même objectif, qu’ils ont lancé en 1967 ( eh oui, ce sont des précurseurs) le fameux Ronald qui attirait les enfants, dès la devanture.

Le clown heureux, comme mascotte, montre bien que l’enfant sera roi. De plus, la salle de jeux avec des boules ou autre sont typiquement censés montrer aux enfants, qu’ici, ils sont chez eux.

Rappelons qu’en 1973, Ronald McDonald était plus familier à 96% des enfants américains que le nom de leur président. Et, les mêmes années, Ronald McDonald se classait deuxième en termes de personnage de fiction le plus reconnaissable après le Père Noël parmi les écoliers américains.  C’est vous dire l’impact de ce clown sur les esprits.

Et, aujourd’hui, la marque à décidé d’abandonner le clown, les allusions au clown meurtrier du joker y sont pour quelque chose….

8ème clé du succès : L’emplacement est roi, l’immobilier est maitre

Vous connaissez l’adage qui dit que pour qu’un restaurant marche, il a trois règles à respecter : l’emplacement, l’emplacement et l’emplacement.

Là, encore, McDonald’s à complètement compris la formule et elle en a même fait le fondement de son business model.

Car oui, maintenant, il est temps que vraiment je vous dise concrètement le plus grand secret de McDonald’s, celui qui est clairement à l’origine de sa fortune monumental: l’immobilier.

À ce propos, on dit à raison que McDonald’s est davantage une entreprise dans l’immobilier qu’une entreprise de restauration.

Ce principe, McDonald’s le sait très bien et c’est pourquoi elle sait placarder ses affiches partout où elle le peut : métro, gare, centre commercial. Tous les emplacements sont bons et elle n’oubliera pas de préciser que quelques mètres vous sépare d’un McDonalds.

Et, vous ne serez pas surpris de savoir que l’entreprise choisit toujours des excellents emplacements. Dans les capitales, dans les grandes villes, sur les grands boulevards, dans les gares, les aéroports. McDonald’s est partout où il y a un grand afflux de personnes.

Et mieux encore, McDonalds n’est pas locataire de ces restaurants. Elle en est propriétaire. C’est la grande idée de Ray Krock en fait, et c’est ce qui à fait que la fortune de McDonal’s n’a fait qu’exploser d’année en année.

L’entreprise achète les meilleures emplacements et évite par là, de payer des loyers sur le long terme. De même, tout son système de franchise tourne autour de l’achat immobilier. McDonald’s Corporation est le plus grand propriétaire d’immeubles commerciaux au monde, sachez-le.

C’est ça qui fait, encore une fois, la fortune financière de l’entreprise. Et voyons ça en détail, si vous le voulez bien.

Un système de franchisé impeccable.

C’est se tromper que de penser que le succès de McDonald’s vient uniquement de sa marque et de ses burgers. La vraie clé qui explique le succès phénoménale de l’entreprise tien à son système interne de franchisés en fait. D’ailleurs, 93% de tous les restaurants sont en fait des franchises.

La société n’a pas de mal à trouver des franchisés, comme vous pouvez vous en douter.

L’entreprise gagne de l’argent, sous forme de rente et de revenus passifs, quasiment avec ses franchisés qui lui payent un loyer. Bien évidement, les majorations sont importantes.

L’avantage de ce modèle est que le flux de revenus ( les revenus des loyers et les redevances reçus des franchisés) est alors stable et surtout prévisible. On peut le comparer à un abonnement ou le franchisé va payer un montant fixe chaque mois.

9ème clé du succès : Une marque qui affiche ses valeurs.

Les valeurs d’une marque font clairement partie de son ADN et ont un gros impact sur les ventes. McDonald’s le sait également. Elle sait tout question business vous allez-me dire. Je vais vous répondre par l’affirmative.

En plus, elle a les moyens de ses ambitions. Par exemple, pour la journée de la femme, la marque n’a pas hésité à renverser son symbole de larche pour symboliser le w du mot “women” lors de la journée de la femme.

10 ème clé du succès : Une entreprise qui suit les tendances culinaires

Jusque là, nous avons vu comment McDonald’s à réussi à s’imposer comme le plus grande chaine de fast food du monde. Maintenant, on va voir comment l’entreprise à pu maintenir sa place, toutes ces années durant. Et même gagner en popularité d’année en année, là où d’autres marques ont sombré..

En fait, McDonald’s suit les tendances de chaque génération et essaye d’être à l’écoute de chaque remarque qu’on puisse lui faire.

On l’attaque sur le fait de vendre de la junk food aux enfants? Elle va proposer des concombres à la place des frites et proposer de la compte de pomme en dessert, plutôt qu’une glace calorique.

On l’attaque de

Maintenant, les attaques qui s’abattent sur elles concernent davantage son management et sa façon de traiter ses employés. En effet, le plus grand défi de l’entreprise aujourd’hui, c’est de répondre aux exigences des consommateurs pour des choix de menus plus sains et plus biologique.

Ainsi, il y a eu un changement dans la société dans les années 2000 où les gens voulaient des aliments plus frais et plus sains. Certes, et la tendance s’est confirmée.

D’ailleurs, c’est sur ce créneau que se sont lancés les concurrents de McDonald’s : le fast-food sain. On peut citer Chipotle (CMG), Shake Shack (SHAK), par exemple. Son principal concurrent depuis toujours reste Subway, en terme de volume de chaine.

Eh bien, devinez? La marque à commencé à assainir ses menus. À proposer des menus moins caloriques à proposer du poisson et des salades.

À la fin de 2018, il a annoncé qu’il supprimait tous les conservateurs, faux colorants et autres ingrédients artificiels de sept de ses sélections de hamburgers.

La marque multiplie les publicités où elle montre qu’elle est en accord avec ses fournisseurs.

Une marque à l’écoute des consommateurs

C’est ce qui fait qui’l vont durer en fait.

Pour montrer à quel point, c’est une marque qui sait s’adapter à son époque, je vous rappelle qu’elle à changé plus de 20 fois son slogan; C’est vous dire comme elle cherche toujours à se renouveler.

Chaque année, en moyenne 1 800 nouveaux éléments de menu sont testés et évalués et seulement 3 ou 4 arrivent dans les magasins. L’entreprise fait un énorme travail en amont pour tester de nouveaux produits et suit un protocole qualitatif très pointue. Et, elle écoute ses franchisés. Par exemple, les idées du Big Mac, Egg McMuffin, Hot Apple Pie sont des idées proposés par des franchisés. Peu de marques se montrent aussi à l’écoute de leurs franchisés.

De même, le filet-o-fish est l’idée un franchisé, installé dans un quartier catholique à Rome, dans lequel les habitants s’abstenaient de viande rouge le vendredi et pendant le carême.

Conclusion : Mcdonalds une domination qui ne semble pas s’arrêter…

Voilà, nous venons de voir les 10 raisons qui expliquent le succès du groupe McDonald’s. Maintenant, vous savez tout ou presque. Cous comprenez mieux que ce qui fait le succès de McDo, c’est pas tant les burger en soi que le véritable système bâti autour du pain rond.

Donald Trump à choisi pour un banquet, des hamburgers de McDonald pour accueillir une équipe de football. ( crédit Photo : RTL)

McDonald’s continue toujours d’augmenter la valeur de sa marque et chaque année reverse des dividendes généreuses à ses actionnaires. Pas de signe de ralentissement d’autant plus que son partenariat avec UberEats ne la rend que plus disponible. Pas de signe de ralentissement à l’horizon.

À quoi pouvons-nous nous attendre dans 10 ans? On peut dire que si elle continue d’écouter le monde qui l’entoure, elle a toutes les bonnes raisons de rester encore en tant que leader.

C’est ce système qui fait que l’entreprise est toujours plus appréciée, rentable et plus productive que jamais. En fait, c’est une boite tellement rentable que même quand c’est une année sous-performante, elle reste quand même rentable. C’est ce qui explique que beaucoup d’investisseurs possèdent un titre dans leurs portefeuille boursier.

Maintenant, on a vu les raisons qui expliquent le succès de McDonads. Et, c’est pas pour rien que le winner parmi les winner ( dans l’idée et le mindset ) qu’est le président des États-Unis en à même fait un repas officielle à base de burger made in McDonalds…

Eh oui, si je peux me permettre un mauvais jeu de mot, entre Donald et MacDonalds, il n’y a qu’un mac.

Ces sur ces mots que je laisse…

On se retrouve pour un prochain article et une prochaine vidéo!

Voir la version vidéo sur McDonalds de cet article:

À propos de l'auteur

Articles

Les rédacteurs impénitents de Travail Nomad dont le seul but est de vous aider à bâtir une vie sans frontière géographique. Quand on peut vivre via internet, la vie est quand même plus belle!
Articles similaires:
Analyse MarketingLeçons de vie

Les 7 stratégies business utilisées par les Kardashian

Derrière leurs apparences frivoles et légères de personnages de la télé-rélaité, la famille Kardashian s’avère être une véritable machine à cash, au sens propre du…
Lire l'article
Analyse Marketing

Comment Steve Jobs à fait d'Apple une marque légendaire !

Qu’est-ce qui rend les produits de la marque Apple aussi attractifs? Pour la sortie prochaine de son Iphone SE, on s’aperçoit que c’est toujours et…
Lire l'article
Analyse Marketing

Comment le Hip Hop à fait de Timberland une marque iconique?

Retour sur le parcours relativement incroyable de la mythique Boot 6-inch de Timberland qui était à l’origine destinée aux bûcherons et aux ouvriers. Comment a…
Lire l'article

Laissez un commentaire

Total
0
Share