Digital Nomad

Être Digital Nomad: Les 7 choses qu’on ne vous dit pas (forcément)

Cet article s’adresse aussi bien à ceux qui se projettent en futur digital nomad et à ceux et celles qui le sont déjà.

En fait, je ne suis plus nomade depuis un certain temps. Voyager en permanence n’est plus mon kiffe et j’ai toujours aimer me poser relativement longtemps dans les pays que je visite. Je suis loin des roadtrips à présent et je m’en porte mieux.

Je pense qu’il y a un temps pour tout et à mes 33 ans, j’avoue que j’avais la flemme (?) de voyager constamment avec un backpack. Je l’ai assez fait durant ma vingtaine, me semble-t-il.

les 8 choses à savoir sur les digitals nomads

les 8 choses à savoir sur les digitals nomads

Puis, c’est une question d’équilibre. Parfois, on est plus digital que nomad et parfois c’est l’inverse. C’est à vous de trouver la juste balance entre les deux.

Certains aiment voyager en permanence et d’autres aiment au contraire, le confort d’une vie stable au même endroit. Question de goût, ni plus, ni moins.

Ceci dit, j’ai remarqué que beaucoup de digital nomad finissent par se poser après des années et des années de vagabondage.

Il y a pas mal de leçons de vie que j’ai appris en étant digital nomad. J’en vois aussi beaucoup qui cherchent à devenir digital nomade sans trop savoir ce qu’il en est réellement.

Voici donc, pour moi, 8 choses essentielles à savoir sur le fait d’être digital nomad. Cela peut vous aider à savoir si vous devez oui ou non, vous lancer.

 

La vie de digital nomad ne convient pas à tout le monde

Bien sûr, on a tendance à vous vendre le rêve d’être digital nomad. Bien sûr qu’en soi, c’est magnifique de pouvoir vivre et travailler où vous le voulez. Cela dit, ce n’est pas non plus fait pour tout le monde.

Et, voyez ici les 7 points typique de la vie d’un digital nomad que vous ne connaissez peut-être pas très bien.

1/ Votre relation amoureuse peut prendre cher

Si votre objectif est de parcourir le monde pendant quelques années, vous n’aurez clairement pas l’occasion de créer des relations solides. Que ce soit amoureusement ou amicalement d’ailleurs. Bien que pour l’amour, cela peut être différent. En tout cas, si vous êtes en couple par exemple et que vous vous projetez d’aller en voyage et de laisser votre moitié sur place…eh ben, cela va être dure.

Ce n’est pas un hasard si la plupart des digital nomads le font en couple. C’est beaucoup plus facile car sinon il faut dealer avec la séparation et la distance.

 

J’ai essayé et réalisé que ce n’était tout simplement pas bon pour vous ou l’autre personne de vivre dans une séparation constante. En tout cas, pas trop longtemps. Cela peut créer une différence trop grande entre vous et votre partenaire. Le nomad va voir le monde et aura beaucoup de choses à dire et à partager. Tandis que celui qui reste sur place, est dans un quotidien….

Donc, de ce point de vue, quand on veut être digital nomad, on doit savoir qu’amoureusement, ça doit être un vrai choix de couple.

2/ Il n’y a pas de jours de congé payé

C’est au fait, peut-être la seule chose que vous savez de la vie d’un digital nomad, mais j’ai vu que beaucoup de personnes ont tendance à l’oublier. Je me permet donc de le répéter ici.

Mes heures de travail sont ambiguës. Quand on travaille de chez soi, c’est vrai que c’est toujours plus difficiles de bien cerner ces heures de travail. Certaines personnes sont très organisés et travaillent à des heures régulières même chez elles. Ce n’est pas mon cas. Je travaille peu ou beaucoup selon le travail que je m’impose.

Cela dépend aussi de l’énergie ou du projet que je suis au moment T.

Cela dit, nous travaillons. Ce n’est pas parce que nous sommes constamment à la maison  ou en voyage que nous ne travaillons pas dur comme tout le monde.

être digital nomad

Et, comme on a pas de congé payé, on doit souvent au final, travailler plus qu’un salarié. Cela dit, quand on a un business en ligne, il y a beaucoup de manières de créer des sortes de revenus passifs ou d’automatiser au maximum ses ventes. C’est comme cela, qu’on se crée des sortes d’équivalent de nos congés payés.

Mais, il faut bien garder en tête que vous devez toujours travailler, contrairement aux salariés.

3/ Vous allez très souvent être seul(e)

Après mes six premiers mois en travaillant de chez moi, j’ai été vite déstabilisée. Pourtant, je suis de nature solitaire. Même comme ça, j’ai senti que finalement, travailler seul, c’est pas marrant. C’est pourquoi on est nombreux à le faire en couple ou à fréquenter les co-working space.

Pour bien équilibrer ce style de vie, vous devez parfois passer du temps avec des gens et avec vos amis bien entendu. Il faut en profiter pour faire des activités par exemple à l’extérieur et ne pas tout faire de chez vous, ce qui est toujours tentant.

4/ Ce sera votre faute à vous seul

En règle général, c’est horrible d’avoir un patron, ça c’est clair. Par exemple, dans mon cas, c’est le premier facteur qui m’a motivé à me mettre à mon compte. Je déteste l’idée d’avoir un supérieur au-dessus de moi qui me donne des ordres pour que je l’enrichisse, lui. Je préfère milles fois travailler pour moi. C’est une question de nature, je le conçois.

Seulement, si vous n’avez pas de patron, c’est que vous l’êtes pour vous même. Cela signifie donc que c’est vous qui devez prendre TOUTES les décisions.

Et, ça, parfois, c’est pénible. Parfois, on a simplement envie que tout soit décidé pour nous. Pire encore, parfois, certains digitals nomads se rendent compte qu’ils ne sont pas fait pour être entrepreneur et décider de tout.

Dans ces cas là, soit ils s’associent, soit ils choisissent des options de type le freelance.

Certaines personnes ne sont pas faites pour être leur propres boss; C’est un fait. Il faut bien se connaitre avant de choisir de l’être.

5/ Vous aurez des responsabilités

Ce point découle du précédent. Si vous êtes votre propre patron, c’est vous aussi qui devrez assumer toutes les responsabilités.

Lorsque vous êtes digital nomad, vous ne pouvez pas remettre la faute à une autre personne. C’est vous le responsable, un point c’est tout.

On apprend donc l’humilité en étant digital nomad et ça, c’est déjà un très bon point. Ceux qui n’assument pas leurs erreurs, ne font, en général, pas long feu dans le business. Car, c’est en assumant et en corrigeant ses erreurs qu’on se dépasse et que l’on fait de meilleures choses.

6/ Vous deviendrez minimaliste malgré vous

Ça, c’est un point que personnellement j’adore. Vous êtes vous demander pourquoi le minimalisme est souvent associé au mode de vie des digital nomads? Ce n’est pas un hasard en effet et la corrélation entre les deux est très logique.

Quand on voyage, on a des impératifs de poids de bagage à respecter. C’est la source première du fait que par définition un digital nomad est une personne qui se soucie des choses qu’ils possèdent.

Ne vous méprenez pas, les digitals nomads sont, à la base comme tout le monde : eux-aussi aiment acheter, consommer et posséder des objets.

C’est le fait de toujours porter sa maison sur ses épaules qui nous poussent tous, inévitablement à nous débarrasser des objets les plus inutiles. Voilà donc pour ce point.

En devenant digital nomad, vous perdrez beaucoup d’objet. Vous devrez vous débarrasser de tous les objets encombrant et même une simple guitare va passer à la trappe.

Dans l’absolu, c’est plaisant comme philosophie mais il faut dire que parfois, le confort de nos objects peut nous manquer.

7/ Vous devrez vous motiver tout seul

C’est certainement le point qu’on néglige tous : les nouveaux digitals nomad comme les anciens. La procrastination est mon plus grand ennemi, personnellement. Je sais que c’est le cas pour beaucoup d’autres personnes d’ailleurs.

Quand on bosse de chez soi, c ‘est tellement facile de regarder des vidéos YouTube en continue et de se mater en mode binge watching des séries Netflix. Je le sais!

On se rend vite compte que pour réussir dans cette vie de digital nomad, en étant à son propre compte, la première chose à avoir, c’est l’organisation et un travail méthodique. Sinon, ce n’est pas possible de perdurer sereinement.

Cette ligne de travail nécessite beaucoup d’autodiscipline, car en travaillant régulièrement, vous récolterez certainement les fruits de votre travail. Tôt ou tard, mais tout travail mène à quelque chose de bon.

Voilà donc pour les 7 points qu’on ne vous dit pas toujours lorsqu’on vous parle du mode de vie d’un digital nomad. Alors, oui, c’est certes, fantastique de pouvoir travailler partout dans le monde et aux horaires qui vous conviennent, mais il y a quand même du travail à fournir, et ça, on a tendance à l’oublier.

Gardez ça en tête avant de vous lancer dans cette formidable aventure et devenir un digital nomad accompli.

 

À propos de l'auteur

Articles

Les rédacteurs impénitents de Travail Nomad dont le seul but est de vous aider à bâtir une vie sans frontière géographique. Quand on peut vivre via internet, la vie est quand même plus belle!
Articles similaires:
Digital Nomad

✈️ Voyager fera de vous un meilleur entrepreneur et voici pourquoi

Digital Nomad

Arrêtez de dire que vous voulez voyager et planifiez votre prochain voyage!

Digital Nomad

Non, tu n'es pas le seul à avoir envie de voyager et de tout plaquer

Générer des revenus sur internet !

2 ebook travail nomad

Recevez les meilleurs conseils pour réussir !

 Découvrez nos formations !

Laissez un commentaire

Total
2
Share