Créer un blog

L’heure de la flagellation : Les 5 choses que j’ai foiré avec mon blog en 2019

J’ai remarqué qu’en général, j’adore les fails et les histoires de ratage, surtout en ce qui concerne l’entreprenariat. Je sais pas si vous connaissez les événements “FuckUp Night“, mais moi j’adore. J’en ai assisté à un événement en Hongrie, et c’est vrai que j’avais l’impression de beaucoup plus avoir appris qu’avec les histoires de success stories.

Donc, c’est un peu l’exercice de ce soir – car oui, j’écris ce billet de blog aux alentours de 22h avec un bon thé camomille. Ce  billet de blog fait suite à l’heure du bilan de mon autre blog en 2019.

Donc, après l’article où j’avais fait le bilan de mon année 2019, il est temps de creuser davantage la chose et de bien montrer ce que j’ai bien foiré, comme une grande.

C’est dans la même logique que le bilan : mettre à jour ce qui n’a pas fonctionné et SURTOUT voir ce que je dois améliorer en 2020.

 😎 Si j’écris cet article, c’est surtout à destination des personnes que je coache, car je veux leur montrer que faire des erreurs est tout à fait normal. Le tout, c’est de les voir et de les corriger.

Et, pour vous? En lisant mes foirages, vous verrez peut-être aussi les votre ( souvent, on fait tous les mêmes erreurs) et peut-être que ce sera alors plus simple pour vous de vous corriger.

Pourquoi je vous étale mes erreurs en pleine face?

Tout d’abord, je pense et je me répète que c’est un excellent exercice. De plus, en proposant mes services d’accompagnement, je pense que c’est bénéfique. Cela peut paraitre paradoxal et on peut penser a priori que l’idéal pour un coach serait de montrer que les côtés successull.

Je ne suis pas d’accord avec ça, pour vous le dire honnêtement. Je trouve même ça louche un mec à qui tout réussie. Je fais -personnellement- plus confiance à ceux qui se remettent en question, qui voient leurs erreurs et qui vont travailler dessus que l’inverse.

Car, ne vous méprenez pas, on fait tous des erreurs et même quand notre business tourne bien, il y a toujours moyen de faire mieux.

Je fais plus confiance à un coach de ce genre plutôt qu’à un coach qui n’est pas transparent avec son propre business.

Du coup, je pense qu’en vous montrant les failles de mon blog cette année, vous verrez qu’on passe tous nécessairement par là et que toutes les erreurs sont d’une part, humaine et d’autre part, corrigible.

De plus, ici ce ne sont pas tant des erreurs de business pures comme ce que je peux voir avec les personnes que j’accompagne. C’est plutôt des erreurs humaines. Mais, vous allez voir, tout est quand même assez liés.

Donc, j’arrête les explications et voici les plus grandes erreurs que j’ai faites cette année pour mon blog, celui sur lequel vous êtes actuellement.

1. Je n’ai pas profité pleinement de mes frénésie de travail acharnée

Oui, la phrase est longue, mais c’est ça l’idée. Vous savez, cette année, j’ai eu des poussées d’énergie incroyables. En fait, j’étais super contente et motivée de lancer Travail-Nomad. Mes autres blogs sont comme matures, j’ai plus trop de choses à faire dessus si ce n’est des mises à jour. Mon job de rédactrice freelance ( que je continue quand même pour certains clients) est une habitude bien rodée pour moi.

J’étais donc un peu las et j’étais ravie de lancer ce nouveau business autour de Travail-Nomad. Surtout que ça à beaucoup de sens pour moi. Je vais enfin pouvoir partager (comme ce que je fais là typiquement dans cet article) tout ce que je sais du business en ligne et du blogging.

Bref, j’avais donc -comme c’est souvent le cas pour les nouveaux projets – une frénésie énormissime. En gros, je me réveillais à 5h du mat et je pouvais bosser jusqu’à 20h. Sans être fatiguée pour autant.  Pire encore, la seule chose que tu veux faire, c’est recommencer le lendemain. J’adore ces moments épiques.

Mais, le seul problème cette année, c’est que j’en ai pas pleinement profiter. J’ai reçu pas mal d’amis et la famille au moment même où j’avais cette énergie folle à travailler.

De fait, je le met en erreur ou en foirage, même si c’était contre ma volonté. On peut pas tout contrôler dans la vie.

Mon point de vue:

Je pense que j’aurai quand même dû plus travailler pendant cette période… Ou mieux encore : ne pas m’énerver parce que j’en ai pas profiter. Il n’y a pas que le travail dans la vie et il faut parfois apprendre à lâcher les choses. C’est ça plutôt la leçon que je dois en tirer.

À quand l’internet directement connecté au cerveau ?

2. Mon irrégularité dans mes publications

Ça, c’est vraiment une erreur de base. Bien sûr, en coaching par exemple, c’est la première chose que je recommande de faire. Écrire des articles à l’avance et les programmer de façon régulière.

Bien sûr, c’est mieux pour Google et pour votre audience surtout. Cela montre que vous êtes fiable, notamment.

Mais, mais…quand on commence un  blog, on est impatient. On a pas envie de publier seulement 1 article par semaine parce qu’on a trop de choses à dire d’une part. D’autre part, pour le référencement et la crédibilité, c’est pas terrible d’avoir que quelques articles sur son blog.

C’est pourquoi c’est quelque chose que je place en erreur mais qui n’en est pas vraiment une dans les débuts.

Ça peut le devenir si je ne commence pas à être plus régulière dès cette année 2019.

J’ai écrit 84 articles en 2019 ( de mai 2019 à décembre). Pour beaucoup, c’est énorme mais pour moi, je dirais que j’aurai pu facilement en écrire 20 de plus si j’avais su bien mettre mes priorités dans l’ordre.

 

3. Mes vidéos Youtube foireuses

C’est pour moi, je pense la plus grosse erreur que j’ai commise pour Travail-Nomad. Encore j’ai l’habitude avec les blogs, je sais bien comment ça marche, depuis le temps. Mais,  alors la vidéo, c’est LA chose que j’ai découvert cette année.

J’ai découvert aussi que c’était pas évident du tout, même si ça à l’air relativement facile, comme ça, vu de loin.

Surtout, je sais très bien à quel point la vidéo est importante pour faire connaitre son business. Et, d’autant plus aujourd’hui. Si je ne passe pas par Youtube, je vais mettre 3 ans avant d’avoir une audience conséquente avec mon blog.

On a presque plus le choix aujourd’hui que d’utiliser les deux. Pourtant, j’ai longuement réfléchi à cette question de savoir si le blog était mort au profit de Youtube.

Ma conclusion est simple : il faut les deux, tout simplement. On peut bien sûr créer un business seulement avec Youtube , certes, mais ça n’a pas la même teneur je trouve s’il n’y a qu’une chaine Youtube.

Le blog, quand à lui, est suffisant à lui-même mais il faut avouer que la vidéo sur youtube donne un certain boost et un format supplémentaire agréable à ses articles.

Du coup, j’ai presque rien publié et surtout, j’ai publié des vidéos de mauvaises qualité. J’ai trop attendu avant d’acheter du matériel comme mon Linux (car j’étais à l’étranger à ce moment là et je ne voulais pas m’encombrer d’équipements…)

Bref, mauvaise qualité sonore, mauvaise image, texte moyen ( je débute, hein) donc, je suis pas vraiment fière de ce que j’ai produit sur Youtube. En plus, je ne fais pas la promotion de mes vidéos, et elles sont donc…sans vues…

Vraiment, cette année, je vais me donner un défi d’en publier 2 par semaines et de limiter les articles. On va voir les résultats du coup!

4. Pas assez de communication sur les réseaux sociaux

C’est vraiment mon plus gros problème : les réseaux sociaux.

En fait, personnellement, je n’aime pas ça du tout et j’y passe le moins de temps possible. Cela dit, pour un business en ligne qui débute, c’est INDISPENSABLE.

Donc, c’est ma grosse erreur de ne pas avoir assez publier sur les réseaux sociaux cette année. Pourtant, je vois bien que lorsque je partage mes articles sur quelques groupes, cela fait effet immédiatement. Je le vois en temps réel sur mes statistiques tellement c’est flagrant.

Bien sûr je peux prendre un community manager ( ce que j’ai déjà fait d’ailleurs), mais j’ai aps été satisfaite des freelancer que j’avais embauché. Donc, je dois recommencer et donner peut-être de meilleures directives.

En fait, si j’ai arrêté avec les community managers que j’avais pris, c’est surtout parce que je me suis dit que dès que j’ai mon tunnel de vente bien optimisé, je vais plutôt opter pour les services d’un professionnel de facebook ads.

Faire de la promotion pure en quelques sortes. Ce sera mieux que de simplement partager mes publications.

Et, si je l’ai pas encore, c’est précisément à cause de mon autre erreur

5. Je n’ai pas demandé de testimonials et d’avis en format vidéo.

Ça, je le sais que trop bien mais j’aurai du le demander dès le départ pour mes premiers clients en coaching. Demander des vidéos testimonials.  C ‘est d’autant plus grave que mes clients sont très satisfaits. Ils m’ont envoyé des emails pour me parler de leurs contentement et de leurs chiffres.

Je pensais faire des captures d’écrans mais finalement je préfère les vidéos. C’est plus parlant.  Ça demande plus de travail mais c’est mieux, c’est un fait.

Les clients satisfaits sont des ambassadeurs de votre marque. Cela peut convertir vos prochains clients encore plus facilement.

Je le sais pourtant, je sais que lorsqu’on demande à un client une vidéo, celui-ci peut avoir du mal à le faire. Je comprends parfaitement et en général, je n’aime pas demander. Ça, c’est encore mon problème: ne pas vouloir demander de services en général.

Je vais plutôt opter pour une autre stratégie pour le premier mois de janvier. Je vais demander dans des groupes des testimonials de mes coachings en échange d’un prix moindre. Il faudrait que ce soit inclus dans mon offre. Pas que je leur demande 2 mois plus tard, une fois qu’ils sont passés à autre chose et que leur business décolle. C’est d’ailleurs ce que je recommande aux personnes qui débutent. C’est un excellent échange de procédé.

 

6. Avoir délaissé mes interviews

Pour faire connaitre Travail-Nomad, ma stratégie consistait à faire des interviews de blogueurs. J’aime beaucoup faire ça et entrer en contact avec d’autre blogueurs, je trouve ça formidable.

La plupart des blogueurs à qui j’ai proposé l’interview ont accepté et d’autres ( très peu) ont refusé. Ceux qui ont refusé ont peut-être cru que j’entrais en concurrence avec eux ou qu’ils pensaient que cela ne leur apporterait rien de spécial. Je ne peux pas vous dire pourquoi ils ont refusé.

En fait, c’est quand même un bon moyen de faire parler de soi dans la mesure où le blog travail-nomad gagne une audience toujours plus grande. Donc, c’est une bonne occasion de gagner en référencement et en visibilité.

Plus encore, les interviews permettent d’y voir plus clair dans la vie et dans la tête d’un blogueur.

Je pense ouvrir maintenant les interviews non pas aux blogueurs seulement mais à tous les entrepreneurs en ligne. 

Et, ça, je m’en suis pas assez occupée, faute de temps. Je dois recommencer ma prospection.

 

Conclusion

Il y a toujours des chose que l’on sait que l’on doit faire et que l’on ne fait pas pour autant. Rassurez-vous, c’est tout à fait normal.

Donc, avant d’abandonner votre blog, faites d’abord la liste de vos fails et voyez comment vous pouvez les corriger.

J’ai peut-être même omis certaines erreurs, d’ailleurs que je ne juge pas très importantes ou inutiles pour vous.

Avez-vous fait la liste des erreurs commises sur votre blog ou sur votre business en ligne? En tous les cas, même si vous n’en faites pas un article dédié, cela peut très bénéfique pour vous.

Je vous donne donc rendez-vous pour un prochain bilan plus positif, genre, ce que j’ai fais de mieux et ce qui marche le mieux pour mon blog. Je pense que ça aussi, ça devrait vous plaire.

 

À propos de l'auteur

Articles

Ines Rubix, digital nomad depuis 2014, je suis passionnée par tout ce qui concerne les possibilités d'échapper aux jobs sédentaires de 9h-17h. Je me donne à fond pour partager mes tips ;)
Articles similaires:
Créer un blog

Acheter un nom de domaine pour son blog wordpress

Découvrez comment acheter un nom de domaine simplement.
Lire l'article
Créer un blog

Voici comment monétiser votre blog ( même avec une petite audience)

Découvrez les 12 méthodes pour monétiser votre blog dès maintenant:
Lire l'article
Créer un blog

Comment vendre son livre sur amazon ( avec des techniques de Tim Ferris)

Oui, je vais encore parler de Tim Ferris,  et sachez même que j’ai aussi publié une vidéo à son sujet. Il y a en effet…
Lire l'article
Générer des revenus sur internet !

2 ebook travail nomad

Recevez les meilleurs conseils pour réussir !

 Découvrez nos formations !

Laissez un commentaire

Total
16
Share