Vous savez, quand on crée son business (en ligne ou non), on est toujours confronté, à un moment ( et surtout au début), à des doutes.

Avoir des doutes au début de votre activité est tout à fait normal; Cela peut déboucher au final sur un regain de motivation et parfois….voire souvent, cela débouche sur l’inverse.

Je vous dis ça, sans complaisance aucune, moi-même, j’ai été confronté à de grands doutes que j’ai crée quelqu’uns de mes business. De nombreuses fois, je me suis fait mangé par mes doutes et j’ai simplement abandonné.

En fait, j’ai remarqué que lorsqu’on abandonne, c’est toujours à cause d’une seule chose : on est persuadé que l’on va échouer. On est persuadé que tout ce que l’on fait ne sert à rien. On se dit donc ” À quoi bon continuer” et on abandonne.

C’est le pire cercle vicieux que l’on peut avoir lorsqu’on entreprend quelque chose. Vous remarquerez que c’est la même chose avec tout type de projet.

Cela peut être votre nouvelle résolution d’arrêter de fumer, de faire du sport ou de manger moins de viande.

Au bout d’un moment, une mauvaise voix vient vous susurrer que cela ne sert à rien, qu’il faudrait mieux laisser tomber etc.

Mais, en fait, au lieu de laisser tomber votre business, il y a certainement d’autres choses à abandonner.

Si vous voulez devenir entrepreneur, vous allez renoncer à une liste de choses, surtout à vos début. C’est quelque chose qu’il faut avoir en tête dès le départ si vous ne voulez pas avoir de mauvaises surprises.

C’est cette petite nuance qu’on oublis souvent de faire quand on fait un bilan de son activité et qu’on veut arrêter.

Au lieu de se remettre en question, on a tendance à tout mélanger et à faire des amalgames.

Au lieu de changer quelques éléments de son business, on va vouloir tout mettre à la poubelle.

Enfin, j’imagine que vous voyez où je veux en venir.

réussir son projet
@matheusferrero

Il faut savoir abandonner certaines choses de son business ou de sa personnalité si l’on veut réussir. C’est ça la clé.

Et, dans cet article, je vais essayer de vous montrer 5 choses qu’il faut songer à abandonner si vous voulez atteindre le succès ( que vous méritez ;).

Toutes les carrières à succès cachent des années de résignation, de dure travail et de renoncements

Si l’on regarde les carrières professionnelles des athlètes ou des joueurs professionnels, cela devient tout de suite évident.

Bien sûr, ce que les médias nous montrent, c’est du glamour et de la gloire. On ne voit que ça. De même, pour les entrepreneurs à succès ( que ce soit à une toute petite échelle sur Youtube), on ne voit que la réussite et les bouteilles de champagnes.

Ce qu’on ne vous montrent pas, c’est tout le travail acharné qu’il à fallut pour en arriver là.

Des décennies d’entraînement et d’entrainements sont la réalité pour devenir un athlète professionnel ou pour réussir dans son domaine. C’est une loi de l’univers en quelques sortes.

Des années de leur vie sont abandonnées à la poursuite de leurs rêves.

Les renoncements seront différents d’une personne à une autre.

Par exemple, moi, pour réussir, j’ai sacrifié le temps passé avec mes amis. J’ai même perdu quelques amis à force de ne pas sortir. Pourquoi je ne sortais pas? Je me concentrais uniquement sur mes blogs et sur ma réussite.

Je ne voulais même pas sortir car je n’étais même pas concentrée en dehors de mon business; J’étais comme obsédé, vous voyez?

Je suis contente que cette période soit révolue – même si je ne sors plus beaucoup. D’ailleurs, je revois un peu plus mes amis et je suis ravie de cette situation. Enfin, je me suis enfermée dans mon business pendant 4 ans environ.

Oui, c’est énorme.

Ça m’a prit beaucoup de temps. Mais, j’avais un but et je savais où je voulais aller.

Je connais aussi des gars qui se sont lancés dans la musculation et ont fait des sacrifices énormes pour se sculpter le corps parfaits dont ils rêvaient.

Ils ont renoncés à manger des choses délicieuses pour préserver leurs corps de rêves.

Vous pouvez penser -maintenant- à n’importe quelle carrière “successful” et vous verrez tout de suite, les souffrances endurés. Cela peut même être un chirurgien avec 10 ans de spécialité ou un doctorant qui aurait étudié 5 ans sur sa thèse. Vous pensez bien qu’ils ont renoncé à pas mal de choses pour y arriver.

Enfin, ce qu’il faut comprendre jusqu’ici, c’est que si vous voulez quelque chose plus que tout au monde, vous devrez renoncer à quelque chose.

Si vous voulez vivre une vie exceptionnelle et extraordinaire, vous devez renoncer à beaucoup de choses qui font partie d’une vie normale.

Voyons les 5 choses qui sont les plus souvent abandonné dans une carrière pleine de succès.

1. C’est quoi pour toi, le succès?

Oui, je suis obligé d’y revenir un petit moment. À mon époque ( je suis née en 86), la définition du succès était très claire et implicitement partagé par tout le monde.

En gros, cela revenait à faire de belles études ( du genre Centrale, Science po, la Sorbonne, médecine ou autre chose prestigieuse). Puis, il fallait trouver un emploi stable dans une grande boite.

En gros, les gens qui réussissaient dans ce parcours ( et vous pouvez ajouter un mariage vers la trentaine) étaient clairement des personnes intelligentes, ambitieuses et très déterminées.

Pour résumé, je dirais que le succès signifiait la réussite sociale. Un point c’est tout. Et, cette même réussite sociale passait par un emploi socialement valorisé ( médecin, avocat, juge etc). C’était assez corrélé à l’argent car quasiment systématiquement, tous les métiers socialement valorisés sont aussi des emplois bien payés.

réussir son business facilement
Voilà à quoi ressemble un métier normal. Claudio Hirschberger
@hd24

Voilà ce que c’était dans ma génération. Mais, en sortant moi-même de la fac, j’ai pu voir que nous basculions petit à petit dans une forme de définition du succès.

 

C’est le sujet d’un autre article mais c’est là que se trouve mon point de friction entre le fait de me lancer en ligne ou non. Mais, ça c’est une autre question et je ne ferais pas ma psychologie d’entrepreneur ici, rassurez-vous 😉

Je connais cela dit, beaucoup de personnes qui n’ont pas suivi ce chemin royale. Ils ont pourtant suivi les études qu’il fallait mais arrivée à l’arrivée…Ils ont laissé tomber. Je pense à un très bon ami à moi, qui, après son diplôme d’ingénieur, à créer son business en ligne. Il a perdu le prestige sociale ( quoique…) et il gagne beaucoup plus d’argent maintenant en vivant en Thailande.

Ce qui compte, c’est qu’aujourd’hui, il se sent épanouie et heureux. Lui, se définit comme un gars qui à réussit.

J’ai aussi une amie qui à tout quitté pour devenir maraichère. De toutes les personnes que je connais, c’est certainement elle qui est la plus heureuse et épanouie. Et, devinez quoi? Elle ne gagne pas un rond…Elle se sent heureuse et elle l’est profondément. L’argent pour elle n’a pas d’importance et elle à choisit sa voie.

Bref, des exemples comme cela, on en a à la pelle, surtout à notre époque.

Et, là où je veux en venir, c’est que la première chose à abandonner, c’est la définition du succès qui n’est pas la votre.

Vous devez vous recentrer sur vous et définir ce qui fera le succès de votre vie. Oubliez ce que l’on vous dit sur le succès.

C’est une définition hautement subjective et vous êtes la seule personne au monde à pouvoir définir votre idée et votre définition du succès.

2. Parlons d’argent maintenant

Je vous parlais plus haut de mon amie qui est devenue maraichère. Ce qu’il faut retenir c’est que l’argent n’est pas forcément notre but à tous.

Je sais que lorsqu’on parle de business en ligne, immédiatement l’argent revient toujours en ligne de mire. Or, on peut très bien créer un business pour vivre de sa passion et ne pas chercher à gagner des millions d’euros.

D’ailleurs, je trouve (et ce n’est que mon avis) triste que beaucoup de personnes n’aient comme seul objectif l’argent. C’est d’ailleurs souvent pour cela que leur business finit par échouer. Ils ne peuvent pas tenir dans la durée s’il n’y a que l’argent qui les motive.

En gros, pour atteindre le succès, il y a un moment où vous devrez mettre la notion d’argent de côté. Je veux dire, par exemple, si vous voulez lancer votre entreprise, ce qui doit vous motiver, c’est avant tout le service/ produit que vous allez apporter.

réussir son business
Eunice De Guzman
@edg0308

Vous savez, par exemple, quand je me suis lancée dans mes différents projets, je ne gagnais pas d’argent. J’ai même beaucoup souffert, pour être franche avec vous. J’aurai pu abandonné si je n’avais que l’argent comme point de repère. J’ai décidé de continuer quand même car les bénéfices étaient trop grands pour que j’arrête. Quand je parle de bénéfice, je parle surtout du fait de pouvoir travailler où je veux, quand je veux et avec qui je veux.

Il y a eu beaucoup de fois où je me suis demandé si je devais simplement abandonner et trouver un emploi en CDI. Il y a même pas mal de fois où j’ai failli tout arrêter et abandonner mon blog.

J’ai dû renoncer temporairement à la sécurité financière pour faire le travail que je voulais faire et avoir le style de vie que je voulais. Par exemple, j’ai raté les soirées d’amis parce que je ne pouvais pas me permettre des voyages. Même, j’ai renoncé aux vacances au chaud en Asie. J’ai renoncé à avoir des week-ends!
Je ne me suis pas achetée pendant longtemps des objets supplémentaires ( heureusement, entre temps, je suis devenue minimaliste).

Bref, abandonnez l’idée de devenir riche ou du confort au départ si vous voulez vraiment réussir.

3. Ne pensez plus au temps présent

Je sais que c’est un peu contre-intuitif de dire ça. Ce que je veux dire en fait, c’est qu’il faut renoncer à penser sur le court terme. Quand vous voulez sur internet ou quand vous vous lancez dans votre nouveau projet, ce sera  difficile et surtout ce sera long.

Cela est corrélé bien évidement avec l’idée de confort et d’argent que vous devrez abandonné, en effet.

Il faut dès à présent, pensez toujours sur le long terme. Toutes vos actions doivent suivre une stratégie planifié sur le long terme.

Si vous voulez réussir, ne pensez pas au jour actuel. Le Carpe Diem en business ne fonctionne pas.

Par exemple, j’écris des articles invités sur d’autres blogs. Bien sûr cela ne m’apporte rien à l’instant t. Cela va me servir plus tard. Cela va servir ma crédibilité. C’est pour cela que je le fais.

4. Ce que vont penser les autres de vous…

C’est certainement la pire chose qui peut vous bloquer lorsque vous allez vous lancer dans votre nouveau projet.

Pendant des années, j’avais des conversations avec des amis de la famille et des parents éloignés au sujet du travail que je faisais. Je me sentais gêné par le fait qu’ils ne comprenaient pas vraiment ce que je faisais.

Au fond, je travaillais de chez moi, cela donnait l’impression que j’en branlais pas une. Oui, je disais que j’étais freelance et que j’écrivais des articles. En gros, on me prenait pour une sorte de journaliste dans le meilleur des cas. Dans le pire des cas, on me prenait pour une étudiante attardée.

Alors, quand je disais que j’étais blogueuse…J’avais le droit à des rires! Oui des rires! Vous savez pourquoi? Parce qu’à l’époque et pour beaucoup de gens, blogueuse c’était blogueuse mode.

Voyez? Bref, là aussi, ce serait le sujet d’un autre article tant j’aurais de choses à dire.

La peur d’être jugé empêche tant d’entre nous de tenter nos rêves les plus ambitieux.

Je sais aussi que j’ai eu énormément de mal – et j’en ai encore- à me lancer sur youtube. C’est même le pire Youtube. On a toujours peur de montrer son visage et d’être tourné en ridicule. Par qui? Par les gens que l’on connait vaguement! C’est ça le comble, je dirais.

On a peur de perdre en estime de certaines personnes. On a peur de mal faire les choses et d’être critiqué…Bref, pas évident du coup de se lancer.

C’est ça que vous devrez abandonner. Très vite!

Je vous dis ça et croyez-moi, moi aussi, après toutes ces années, j’ai encore du travail à faire. Cela dit, j’ai bien renoncé au regard des autres. Je ne suis pas loin d’être complètement libérée du regard de l’autre.

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’une fois que vous avez abandonné votre peur du jugement, votre capacité à travailler change radicalement.

Vous devenez plus présent, productif et surtout plus authentique.

Commencez à prendre votre élan créatif. Vous commencez à voir des progrès vers la vie que vous voulez vivre.

Conclusion : Savoir abandonner les bonnes choses pour atteindre le vrai succès

Renoncer aux choses n’est pas seulement une question de sacrifice, au final. C’est surtout une question de gain. Lorsque vous abandonnez les choses, vous créez une ouverture dans votre vie pour d’autres choses. En disant non à tout ce qui ne correspond pas à vos priorités essentielles, vous faites de la place pour ce qui est vraiment important.

Si vous voulez vivre la vie à vos conditions, sur le long terme, vous devrez peut-être renoncer à certaines choses à court terme.

Cela ne signifie pas nécessairement que vous êtes un masochiste et que vous faites de votre vie un enfer. Cela signifie simplement que vous devrez sacrifier quelque chose que vous appréciez moins que ce que vous voulez en fin de compte.

Vous sacrifiez le confort et la sécurité dans le présent, pour pouvoir gagner encore plus dans le futur.

En fin de compte, c’est à vous de définir le sens du succès et ce que vous êtes prêt à abandonner pour l’avoir. Il n’y a pas de formule toute faite encore une fois.

—–
Et, vous? Où en êtes-vous en ce moment? Sentez-vous que vous allez réussir votre business ou votre projet? Sachez que si vous cherchez une feuille de route personnalisée vers votre propre réussite, vous pouvez cliquer ici.

7 Shares:

Laissez un commentaire

Vous aimeriez aussi :