Comme tout le monde, je pensais qu’un blogueur pro ou un bon blogueur était une personne qui écrivait bien. J’ai vite déchanté en voyant pas mal de blogueurs qui tenaient des blogs avec des articles  merdiques et qui n’étaient en plus (!) même pas écrit par eux.

Vous seriez en effet, surpris, de voir autant de blogueurs qui n’ont jamais écrit une ligne sur leurs blogs. Ils font appels systématiquement à des rédacteurs freelances. Pire encore : j’en connais aussi qui détestent écrire et qui théoriquement ne savent pas écrire.

Un comble, me direz-vous.

Oui, je suis d’accord avec vous. Personnellement, je préfère milles fois un blog mal écrit, avec des fautes ( comme le mien^^^) qu’un blog formel où les articles sont froids et neutres. 

C’est une question de goût, mais ce n’est pas là où je voulais en venir.

 

Ce que je veux dire surtout, c’est que ce qui fera le succès ou non de votre blog, ce n’est pas la rédaction de vos articles. C’était peut-être vrai à l’époque mais aujourd’hui, ce n’est plus le cas.

Un blogueur qui à un blog rentable duquel il en ressort des revenus n’est pas un blogueur qui écrit, mais un blogueur qui fait beaucoup de marketing.

Ah….l’horreur me direz-vous. Eh bah, oui, désolé de vous le dire, mais c’est la triste vérité.

Je vais même vous confier un petit secret de polichinelle. Beaucoup de blogueurs connus n’aiment pas le blog. C’est souvent un prétexte pour eux de gagner de l’argent et c’est tout. Ils ne vont même pas lire d’autres blogs par exemple, tant ils s’en contre-foutent. Sachez-le.

* C’est chaud! * 😵

En fait, certaines des personnes que nous appelons «blogueurs» devraient vraiment être appelés autrement, comme des entrepreneurs, des marketeurs, des créateurs de contenus ou qu’importe, mais pas des blogueurs.

Mais, en fait, cela signifie quelque chose d’autre. De plus parlant encore. Ça veut dire tout simplement qu’un bloggeur ne peut pas être qu’un blogueur de nos jours.

C’est impossible s’il veut survivre.

Si vous voulez, vous aussi, vivre de votre blog, il faudra tout de suite, vous mettre en tête qu’écrire simplement sur votre wordpress ne sera pas suffisant. Vous devrez enfiler plusieurs autres casquettes.

Être un blogueur rentable, c’est être plusieurs personnes à la fois

De même, vous devrez aussi multiplier et diversifier vos compétences.
Au final, un blogueur,  c’est un ensemble de plusieurs compétences et si vous voulez être un blogueur qui réussit, vous devrez à la fois être un:

  • vendeur
  • créateur  de contenus
  • rédacteur intéressant
  • community manager
  • expert en SEO
  • bon marketeur
  • utilisateur confirmé de WordPress
  • etc,

Et encore y a encore d’autres choses à considérer…
Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, il est extrêmement difficile de devenir un expert dans une chose, et encore moins dans 10 à 15 autres choses.

Apprendre à déléguer vous fera avancer beaucoup plus rapidement dans votre business

 

C’est pourquoi, c’est si important de savoir déléguer certaines tâches. Et, en général, quand on se lance, on pense qu’il faut tout faire tout seul. On passe beaucoup de temps à des tâches chronophages qu’on pourrait vite déléguer.

comment devenir un excellent blogueur

Or, il faut apprendre les bases, certes, car vous serez mieux placé pour déléguer par la suite. Cela dit, dès que vous le pouvez, il faudra vite déléguer à un maximum de personnes compétentes.

C’est par exemple où erreur que j’ai commise moi-même pendant longtemps. Je voulais tout faire seule. La seule chose que je déteste déléguer maintenant, c’est la rédaction d’article. J’aime écrire et c’est pour moi, le coeur de mon métier de blogueur.

Mais, vendre, faire du marketing, ou de la publicité, c’est vraiment une partie que je déteste. Pourtant, elle est essentiel, vous en conviendrez. Je dois donc dealer avec, j’ai pas le choix.

Pourquoi je le fais quand même? Car on a pas le choix. Si on veut réussir en tant que blogueur, on doit absolument être polyvalent.

Je pense que c’est la vraie raison pour laquelle la plupart des blogueurs n’en tirent pas un revenu à temps plein. Ils ne portent pas toutes les casquettes qu’ils doivent porter.

Ils ne sont pas excellents dans la vente, la branding, le marketing par e-mail, le référencement ou le marketing sur les réseaux sociaux.

C’est en tou cas, ce que j’ai le plus observé parmi les blogueurs qui n’arrivent pas à en vivre.

Et, là vous vous dites, mais alors comment devenir bon dans 10 à 15 choses à la fois?

Déjà, comme je l’ai dit plus haut, vous pouvez déléguer, mais je suis consciente que ça demande du fric. Donc en attendant, on fait quoi?

Bah on met les mains dans le camboui!

Mais attention, faut faire gaffe.

Ça pourrait devenir super stressant de tenir votre blog si vous vous dites que vous devez bosser sur autant de  choses différentes à la fois.

Faut-il passer du temps à construire votre liste email? Devez-vous bosser plus votre référencement? Devez-vous faire plus de community management?

Pas facile de le savoir.

Comment déterminer quelle est la chose la plus importante? Comment savoir quelle est votre priorité?

Eh bien, en faisant des recherches, tout simplement. Ou mieux encore, en faisant d’abord ce que vous savez le mieux faire.

Je veux dire, je vais essayer ici, de vous donner une sorte de roadmap pour savoir quoi choisir.

Mais, en fait, ce serait difficile ici, car vraiment il y a trop de points à aborder. Mais, déjà, ce que je peux dire, qui peut vous aider, c’est de bien vérifier ces points là dans un premier temps:

  1. Vérifier bien que votre blog à un message claire et limpide.
  2. Précisez bien votre offre. Que peuvent apprendre/acheter vos prospects?
  3. Où se trouvent vos concurrents?
  4. Quel est le tunnel de vente qu’ils ont mis en place?
  5. Comment gagnez-vous votre trafic?

C’est surtout le dernier point qui vous fera suer comme un porc. C’est là où toutes les compétences de bloggeurs sont requises.

Puis, à partir de là, essayer de faire plus ou moins la même chose que ce que font les gens qui cartonnent dans votre niche.

Vous verrez qu’en essayant pas mal de choses, vous allez trouver votre propre voie.

Votre concurrent est sur Youtube? Bah, allez y et faites des vidéos? Vous n’aimez pas filmer votre visage? Faites un podcast? Vous n’aimez pas les podcast? Enregistrez vos articles et mettez un fond à la place.

Bref, tout est possible.

Bosser votre référencement. Motivez-vous à publier plus et mieux.

Élaborez une structure de travail solide que vous pouvez suivre.

Je détaillerais d’ailleurs, dans un prochain article, ma structure de travail pour Travail-Nomad. Si ça vous intéresse, on ne sait jamais ^^^

Et, si vous lisez encore cet article jusqu’ici, je vais aussi vous dire quelque chose qu’il faut bien avoir en tête.

Tenir un blog, c’est putain de difficile.

Ne vous occupez même pas du temps qu’il faut pour écrire des messages, ou répondre à des commentaires, ou quoi que ce soit.

Devenir bon à 1 CHOSE, comme Instagram, peut prendre des mois.

Mes chers amis, les blogs, c’est toute une entreprise à gérer. Malgré ce que les gourous veulent vous faire croire.

Pour gagner un revenu à temps plein, vous devez ingurgiter des montagnes d’informations. Ensuite, vous devez les implémenter, échouer, puis rechercher, implémenter et échouer encore.  C ‘est comme ça que fait un excellent blogueurcomment devenir un excellent blogueur.

Toujours vous relever et toujours y croire.

Si vous suivez cette voie et n’arrivez pas là où vous voulez, vous aurez tout de même développé tant de compétences tangibles en cours de route.
J’ai tellement pris l’habitude d’écrire pour mes blogs que je pourrais créer un blog sur n’importe quoi en partant de zéro.

Et le marketing par e-mail? Je pourrais aussi faire ça.

Ce que je dis, c’est que tout le temps que vous passez à rechercher certains sujets est du temps bien dépensé. Ce n’est pas parce que vous ne touchez pas un dollar que c’était un gaspillage ou une perte de temps.

Regarder Netflix, ça l’est par contre^^

Célébrez les petites victoires. Par exemple, célébrez le fait que vous ayez même envoyé votre premier e-mail avec votre auto-répondeur au lieu de vous soucier des taux d’ouverture et des taux de clics. C’est comme ça que vous deviendrez un bon blogueur.

Franchement,  souciez-vous d’apprendre de compétences dans un premier temps. Compétence par compétence.

Vous allez voir, au bout d’un moment, vous en maitriserez assez pour pouvoir mener votre blog vers la réussite qu’il mérite.

 

9 Shares:

Laissez un commentaire

Vous aimeriez aussi :